• Garantie à vie sur vos réparations peinture.
  • Carrosserie BRUNO SA
  • Un service 5 étoiles.
  • Accès direct depuis la route de Meyrin, à deux pas de l'aéroport.
  • Atelier et outillage de dernière génération.
  • Réparations toutes marques.
  • La solution économique pour les petites réparations.
  • Restauration véhicules anciens
  • Traitement CeramicPro

Carrosserie BRUNO SA

Chemin du Plantin, 2a
1217 Meyrin, Genève (Map)

Tél: +41 (0) 22 341 05 51
Fax: +41 (0) 22 341 05 92
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Heures d'ouverture

Lundi à Vendredi
7.30 - 12.00   13.30 - 18.00
Samedi matin (sur rdv)
9.00 - 12.00

Tram 14-18 arrêt Jardin-Alpin

Pourquoi Nous?

  • Plus de 22 ans d'expérience.
  • Un service cinq étoiles.
  • Peintures Garanties à Vie.
  • Véhicules de remplacements.
  • Un équipement et un outillage de dernière génération.
  • Le meilleur rapport qualité-prix.

4 autres raisons de nous faire confiance...

Bienvenue à la Carrosserie BRUNO SA

A votre service depuis 1992, la carrosserie BRUNO SA effectue des réparations toutes marques et met à votre disposition des véhicules de remplacement.

Depuis la mise sur pied de l'automobile, on se bat pour classer les types de carrosserie. Toutefois ces différentes épreuves n'ont jamais véritablement été satisfaisantes en raison, entre autres, de l'évolution des carrosseries ainsi que des différences importantes d'un pays à l'autre. Un monocorps (ou véhicule monocorps ; monovolume) détermine une voiture dont la silhouette n’offre aucun décrochement, son profil formant une ligne en tous points convexe de l'avant à l'arrière. Le pare-brise s’installe dans l’allongement du capot. On retrouve cette silhouette surtout sur les Segment A, Segment M1 et Segment monospace. Les monovolumes aménagent en général cinq portes, mais on note pareillement à trois portes.

On définit bicorps ou deux volumes par un véhicule dont la silhouette véhicule une évacuation à la base du pare-brise. Ce type de véhicule admet deux volumes distincts. L'expression « deux volumes » est généralement moins appréciée que celle de « bicorps ». Cette silhouette apparait surtout sur les segments automobile A, B, M1, M2 et H1. En tenant compte du nombre de portes, on reprend dans cette catégorie les véhicules de type

 De manière authentique, tous les deux volumes ne comportent pas un nombre impair de portes. On aperçoit en effet le hayon comme une porte depuis que celui-ci est apparu. Une Renault 4, une Renault 16 et la quasi-totalité des deux volumes actuels sont donc des 3 ou 5 portes. Mais le hayon ne s'est généralisé que dans les années 1970 sur les deux volumes. La Citroën GS, la Peugeot 104 ou encore l'Alfa Romeo Alfasud sont de ce fait exposées avec quatre portes et non cinq, bien qu'étant des deux volumes. L'issue de leur coffre n'imprégnait en effet pas la lunette arrière et ne pouvait donc être cataloguée comme une porte.

 

En tout cas, les termes bicorps ou deux volumes sont principalement associés à des berlines. Les breaks, tout-terrain (SUV, Crossover, 4x4...) et véhicules utilitaires appartiennent de fait à une catégorie définie simplement par leur appellation. Ainsi, une berline peut être deux volumes, trois volumes, voire monovolume. Un break, qui est sans doute un véhicule à deux volumes (et n'a donc pas besoin de cette précision) répond donc davantage au classement « break » que « deux volumes ». Les anglophones utilisent l'appellation plus parlante encore de « three box », soit littéralement « trois boîtes » : le capot, l'habitacle et la malle arrière, bien étranges les uns des autres. Le terme « trois volumes » est plus en mode que le terme « tricorps ».

Devis Gratuits

Rappelez-moi

Go to top